Investisseurs, soyez curieux !

curiosité investisseurUne célèbre expression française dit que « la curiosité est un vilain défaut ». Oui, mais cela dépend pour quoi. Effectivement, s’il s’agit d’une curiosité maladive et mal placée, je suis entièrement d’accord avec cet adage. Par contre, en ce qui concerne l’apprentissage et l’instruction, je dis BANCO ! Et oui, l’attentisme n’a jamais fait avancer les choses. Et dans le cas d’un investisseur débutant, la curiosité est avant tout une qualité.

Atelier Acheter sa résidence principale

En étant curieux dans le domaine qui vous intéresse, dans un premier temps vous vous instruisez, par la suite vous apprenez en pratiquant mais surtout en prenant l’attache de personnes qui ont plus d’expérience dans le domaine (c’est d’ailleurs par ce biais que l’on apprend le plus).

Soyez curieux avec vos mentors

Si vous avez la chance de tomber sur quelqu’un ayant une plus grande expérience que vous, n’hésitez pas… bombardez le de questions (en vous assurant bien sûr que cela ne le ou la dérange pas). Vous serez étonné de voir la réaction de cette personne (enfin dans la plupart des cas) : vous aurez l’impression d’être en face de quelqu’un qui s’illumine. Pour imager mon propos, imaginez-vous dans un pays étranger dont vous ne maitrisez pas la langue et que vous tombiez sur quelqu’un qui s’intéresse à vous, votre culture et en plus fait l’effort de vous parler français. Quelle serait votre réaction ? L’étonnement passé, c’est la joie de communiquer sur un sujet que vous maîtriser et qui vous intéresse qui prend le pas. Vous partagez vos connaissances et livrez votre savoir à propos de votre culture française avec cet étranger car vous avez une passion commune ! C’est exactement comme cela que réagira quelqu’un qui a une passion ou une expertise, il l’a partage avec ceux qui s’y intéressent (d’autant plus si le sujet est pointu ou ennuyeux pour la majorité des gens).

Je vous avoue que je me surprends à réagir de plus en plus souvent comme cela (c’est d’ailleurs de là que me vient l’idée de ce blog).

Soyez curieux à ce qui se passe sur le marché immobilier

Dans le cas de l’investissement immobilier, la curiosité va avant tout résider à se tenir informé de ce qui se fait sur le marché : « Dans la ville que je vise, quels quartiers sont attractifs et pour quels types de cible ? », « Quels sont les prix des biens en vente ? », « Quels sont les montants des loyers pratiqués ? ». A ce stade, pas la peine de se prendre la tête : Internet est notre meilleur ami ! Les sites d’annonces immobilières sont une mine d’or pour commencer (même si cela ne fait pas tout et loin de là). Certains vous diront que c’est une perte de temps, que vous aurez bien le temps lors des visites de vous renseigner et que les agents immobiliers sont là pour ça. Ceux-là n’ont pas l’état d’esprit de l’investisseur, qui se doit de prendre en main son projet, de l’orienter et non se contenter de signer chèques, contrats, etc.

La connaissance du marché que vous visez vous évitera d’acheter trop cher, dans un quartier non adapté à votre projet ou pire de vous faire avoir. Le simple fait de suivre sur plusieurs semaines voire mois les annonces peut vous permettre d’éviter quelques déconvenues :

  • Si vous vous rendez compte que sur quelques mois, plusieurs biens ont été mis en vente dans la même résidence, il faut se poser des questions (fin de défiscalisation ?, problème au niveau de la copropriété ?, projet à venir dans le voisinage ?, … ?),

  • Si un bien baisse à plusieurs reprises en quelques semaines, soit il y a un problème sur le bien, soit le vendeur cherche à tout prix à s’en défaire. Il peut y avoir un coup à jouer. Sans votre repérage, qui vous préviendra ? Un agent immobilier ne vous dira pas tout, surtout si vous n’êtes pas curieux et n’avez pas instauré un bon contact avec lui. N’oubliez pas qu’il a une commission à assurer.

Il faut avant tout analyser votre marché et ça c’est le propre de l’investisseur. Je le répète : être investisseur immobilier ne s’improvise pas !

Après cette 1e étape, les visites de terrain s’imposent. Pas encore les visites de biens car il faut réduire le périmètre de recherches, je parle ici de visites de quartiers pour définir son secteur privilégié et ne se concentrer que celui-ci (bien sur, il ne faut pas totalement fermer les yeux sur d’éventuelles « bonnes affaires » ailleurs, mais cela reste du second plan).

Une fois seulement cette mission accomplie, les visites de biens peuvent débuter. Cela peut vous paraitre long et un peu « barbant », mais en réalité vous y gagnerez un temps précieux et surtout vous ne vous épuiserez pas à faire des visites à chaque nouvelle annonce dans vos prix. Je crois que c’est le plus pénible quand on débute : visiter, être déçu, visiter, être encore déçu, visiter une énième fois et abandonner. Pour vous éviter cela, on prépare et surtout on utilise la 1ère qualité de l’investisseur (si vous l’avez) : la patience !

Lors de vos visites, soyez encore plus curieux qu’à votre habitude. Intéressez-vous à tout : bien sûr tout ce qui a attrait au bien et son histoire, le propriétaire et les raisons de la vente, le/les locataire(s) précédents, les charges, … mais également le syndic, le quartier, sans oublier l’agence immobilière qui vous fait la visite. C’est toujours utile de connaitre leur manière de travailler, leur effectif, leurs honoraires (on ne sait jamais, peut-être en aurez-vous besoin un jour). Toutes les informations sont bonnes à prendre, au fur et à mesure, vous saurez faire le tri et orienter les échanges. Le but est avant tout d’essayer d’établir un climat détendu (des fois ce n’est pas évident), de confiance, pour que s’il existe des informations « OFF », vous puissiez en avoir connaissance lors de votre visite.

Alors ? Qui dit encore que la curiosité est un vilain défaut ?

Si vous voulez aller plus loin dans votre connaissance de votre marché, je vous conseille cet article : Comment chercher une bonne affaire immobilière grâce aux alertes internet !

Laissez un commentaire Facebook !

Atelier Acheter sa résidence principale

N'investissez pas avant d'avoir lu çà

Ce cursus offert vous est proposé par mon mentor Belrix qui est maintenant indépendant financièrement notamment grâce à l'investissement locatif meublé.
En plus du guide, vous recevrez par e-mail l'accès à des vidéos privées sur la location meublée courte et longue durée et beaucoup d'autres surprises
Cliquez sur l'image suivante pour vous inscrire.

Formation l'essentiel de l'investissement immobilier

Soyez sûr de recevoir toutes mes astuces pour mieux investir dans l'immoblier

Ne manquez plus aucun de mes conseils !

En cadeau ce cursus exclusif pour débuter en investissement locatif !

 
fermer la fenetre

BLOG ELLE INVESTIT !
Restons en contact !


Inscrivez vous dans mes contacts privés et recevez en exclusivité par e-mail de nombreuses astuces afin de mieux investir...
Si vous avez aimé faites le savoir :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.