Investissement immobilier : que faire si mon conjoint ne veut pas ?

Investissement immobilier : que faire si mon conjoint ne veut pas ?Pour certaines personnes, l’investissement immobilier est une passion, pour d’autres c’est un moyen d’atteindre une indépendance financière loin d’un job salarié dans lequel on ne s’épanouit pas toujours. Quand on est une femme, se lancer dans l’investissement locatif n’est pas toujours facile, et c’est encore plus difficile lorsque son conjoint ne veut pas participer aux projets immobiliers, non pas au niveau technique, mais surtout au niveau moral. Rassurez-vous, acheter seul en étant marié ou en couple, c’est tout à fait possible, et c’est même parfois mieux.

Atelier Acheter sa résidence principale

Acheter pour louer en son nom propre quand on est marié

 

Commençons par un petit rappel des différents régimes familiaux et de leurs règles en matière de patrimoine. Si vous êtes marié sous le régime de la communauté et que vous achetez un appartement pour le louer avec vos fonds et en votre nom propre, votre investissement immobilier appartiendra à 50% à votre conjoint, même s’il n’a pas participé financièrement à l’acquisition. En effet, les fonds que vous avez mobilisés sont considérés comme provenant de vos salaires ou revenus habituels et sont donc versés à la communauté. Si en revanche vous pouvez prouver que les fonds proviennent d’un héritage, alors l’investissement locatif restera votre propriété, sans partage avec votre conjoint.

Si vous êtes pacsé ou en union libre, ou si vous avez un régime matrimonial différent de celui de la communauté, alors vous pouvez faire un investissement locatif sans conjoint très facilement, sans risque de le voir partagé dans la communauté, le patrimoine que vous construisez pendant votre union restera en votre nom propre.

Investir dans l’immobilier avec un seul salaire, est-ce possible ?

 

Acheter un appartement pour le louer sans son conjoint, cela implique le plus souvent que vous serez seule à apporter les fonds et à contracter un crédit immobilier. Si l’achat d’un appartement en résidence principale est parfois bloqué par les refus de prêts bancaires dans le cas d’un salaire modeste, un investissement immobilier est considéré différemment par les banques.

En effet, un investissement immobilier est une opération financière qui ne nécessite pas d’apport important, voire pas d’apport du tout, car l’appartement ou la maison que vous allez acheter s’auto-financera grâce aux loyers. Votre taux d’endettement, que les banques limitent à 33%, restera inchangé si votre investissement locatif est bien présenté à votre banque.

Vous l’aurez compris, faire un investissement immobilier sans conjoint est tout à fait envisageable, même si les banques préfèrent un investissement immobilier à deux car leur risque financier est ainsi divisé par deux. Si votre conjoint ne veut pas participer à l’investissement immobilier, mieux vaut expliquer et prouver à votre banque que vous êtes indépendante financièrement et que votre régime matrimonial (séparation de biens, Pacs ou union libre), vous permet de conserver le bien locatif en votre nom propre quoi qu’il arrive.

Pour investir dans l’immobilier sans apport, choisissez un bien locatif rentable.

 

La rentabilité d’un investissement immobilier est la clé de votre réussite, elle vous permettra de décrocher un prêt immobilier sans apport, sans conjoint, et sans bénéficier des aides d’accession à la propriété qui sont réservées à l’achat de la résidence principale, comme le prêt à taux zéro par exemple. Le premier critère à examiner lorsque vous recherchez un bien à acheter pour le louer, c’est la localisation de votre futur achat.

Choisissez une ville dynamique, quelle que soit sa taille, où la demande d’hébergements locatifs est forte. Savez-vous que certaines villes affichent un rendement locatif de plus de 10% ? C’est le cas de Toulouse ou Bordeaux. Les villes universitaires sont souvent une bonne piste car vous trouverez facilement un locataire et vous n’aurez pas besoin d’investir dans un appartement de grande surface. Bien sûr il faudra prévoir de faire régulièrement des travaux de rénovation, mais si vous incluez ce coût dans votre plan d’investissement, vous n’aurez pas de mauvaise surprise. Le bonus si vous investissez dans une ville balnéaire : vous pourrez louer votre bien à des touristes pendant les vacances scolaires d’été, et réaliser ainsi une excellente opération d’investissement immobilier.

Si vous voulez approfondir je vous recommande les articles suivants

Laissez un commentaire Facebook !

Atelier Acheter sa résidence principale

N'investissez pas avant d'avoir lu çà

Ce cursus offert vous est proposé par mon mentor Belrix qui est maintenant indépendant financièrement notamment grâce à l'investissement locatif meublé.
En plus du guide, vous recevrez par e-mail l'accès à des vidéos privées sur la location meublée courte et longue durée et beaucoup d'autres surprises
Cliquez sur l'image suivante pour vous inscrire.

Formation l'essentiel de l'investissement immobilier

Soyez sûr de recevoir toutes mes astuces pour mieux investir dans l'immoblier

Ne manquez plus aucun de mes conseils !

En cadeau ce cursus exclusif pour débuter en investissement locatif !

 
fermer la fenetre

BLOG ELLE INVESTIT !
Restons en contact !


Inscrivez vous dans mes contacts privés et recevez en exclusivité par e-mail de nombreuses astuces afin de mieux investir...
Si vous avez aimé faites le savoir :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.