Banquier ami ou ennemi de l’investisseur immobilier ?

Banquier ami ou ennemiLe banquier est-il notre ami ou notre ennemi ? Je tiens à vous prévenir, cet article n’est ni pro, ni anti banquiers. Je vous fais juste partager mon point de vue ainsi que ma réflexion nourris par mon expérience.

Webinaire Immo Belrix

(Derrière le mot banquier, je mets tous les interlocuteurs possibles que vous pourrez avoir et qui seraient compétents pour discuter de vos comptes, prêts, épargnes, moyens de paiement, … ; cela va donc du conseiller au directeur d’agence. Je ne fais pas de différence car en fait à mes yeux je n’en ai pas vu énormément, désolée !).

Les stéréotypes sur les banquiers

Pour tout le monde ou en tout cas pour un certain nombre de personnes, LE banquier est un individu froid et austère, bureaucrate, avide de frais en tout genre et fort peu compréhensif avec ses clients. Oui, effectivement, ça peut être le cas si vous avez des problèmes de gestion et que vous êtes régulièrement à découvert, ou, si vous n’arrivez pas à recouvrer vos mensualités de prêts, par exemple. Dans ces situations, votre banquier et même n’importe quel banquier ne sera sans doute pas votre ami, au contraire.

L’image que l’on peut également avoir du banquier est une sorte d’ « anti Robin des Bois ». Ok, il ne prendra pas aux pauvres pour donner aux riches, mais en tout cas, on a toujours l’impression qu’un banquier ne favorise que ceux qui ont de l’argent et met dans l’embarras ceux qui ont le plus besoin de lui. Ce sont des clichés, certes, mais des clichés qui ont la dent dure !

Voici ma définition du banquier

En vrai, qu’est ce qu’un banquier en fait ? Attention, définition complètement subjective : Pour moi, de nos jours, un banquier est un commercial qui nous conseille sur nos finances ou plutôt répond à nos questions quand nous en avons et se charge de nous permettre de dépenser notre argent ou celui qu’il nous aura éventuellement prêté.

Généralement, il nous proposera des produits d’épargne et depuis quelques années des assurances (et apparemment pour certains des abonnements mobiles !?! Pour ma part, je n’ai pas encore eu cette (mal)chance !). J’exagère peut-être un peu (quoique), mais à y regarder de plus près, c’est généralement ce qui se passe quand vous allez voir votre banquier. Et quand il vous appelle c’est soit pour un compte débiteur, soit pour vous parler d’un nouveau produit (sinon silence radio). On ne peut pas les blâmer, ils font leur job, et rappelons-le ce ne sont pas des conseillers en patrimoine !

Comment transformer son banquier en allié ?

Sachant tout cela, comment faire pour qu’un banquier soit votre ami ou du moins l’ami de vos projets ? La 1e chose est d’instaurer un climat de confiance ; et cela va évidemment dans les deux sens. Si vous ne « sentez » pas votre banquier, qu’il vous harcèle pour vous vendre tout et n’importe quoi et surtout des produits qui ne correspondent en rien à votre situation et vos besoins et qu’il ne sait pas répondre à vos questions, … ça commence mal ! Changez !

De même, pour que votre banquier vous écoute et ait confiance en vous et vos projets, commencez par lui prouver que vous êtes un bon gestionnaire. Cela passe par un compte courant toujours dans le vert, un minimum d’épargne (bizarrement, expérience réalisée, le niveau d’écoute est proportionnel à vos économies ou au potentiel que vous avez en tant qu’épargnant) mais surtout un discours clair et argumenté. Si vous arrivez avec un projet mal ficelé, un discours confus, même s’il ne vous dit pas grand-chose en tête à tête, vous pouvez être certain qu’il ne se « défoncera » pas pour vous.

A contrario, vous pouvez obtenir son appui en jouant franc-jeu :

  • En ayant conscience de votre situation financière (état des lieux financier), en étant lucide sur le présent et l’avenir (rien de pire que d’avoir l’impression d’être face à un beau parleur. Niveau crédibilité, on frôle le zéro, donc de grâce évitez. N’en faites pas des tonnes.),

  • En explicitant vos choix avec arguments à l’appui (je vous prends mon exemple : je sais clairement expliquer mon choix de ne pas vouloir acquérir un bien pour en faire ma résidence principale. Maintenant, j’anticipe cette question, j’en parle directement sans attendre et cela passe très bien).

L’attitude est importante dans les relations avec vos différents interlocuteurs et notamment avec le(s) banquier(s). Etre franc et transparent permet de mettre les choses au clair tout de suite. Après tout, ce sont des humains comme vous et moi. Quel avis auriez-vous face à quelqu’un qui « tortille » quand il faut expliciter sa situation ou son projet ? [emaillocker]Mettez vous toujours dans la peau de votre interlocuteur.

Une fois les craintes et la phase d’observation passées, il est alors possible de se concentrer sur votre projet et la possibilité ou pas (tout n’est pas toujours possible) de le réaliser.

Ce n’est pas plus compliqué que cela en fait. Quand je vous parlais des qualités nécessaires (cf. article précédent) à avoir pour être investisseur, je ne plaisantais pas ! Si votre projet est toujours de devenir investisseur immobilier, que vous savez où vous mettez les pieds et que vous transmettez ce sentiment, on a fait la moitié du chemin. Il ne reste plus qu’à avoir un business plan qui tient la route, trouver le bien et démarrer les formalités administratives ![/emaillocker]

Laissez un commentaire Facebook !

Atelier Acheter sa résidence principale

Inscrivez vous !!!!

Webinaire Immo Belrix

N'investissez pas avant d'avoir lu çà

Ce cursus offert vous est proposé par mon mentor Belrix qui est maintenant indépendant financièrement notamment grâce à l'investissement locatif meublé.
En plus du guide, vous recevrez par e-mail l'accès à des vidéos privées sur la location meublée courte et longue durée et beaucoup d'autres surprises
Cliquez sur l'image suivante pour vous inscrire.

Formation l'essentiel de l'investissement immobilier

Soyez sûr de recevoir toutes mes astuces pour mieux investir dans l'immoblier

Ne manquez plus aucun de mes conseils !

En cadeau ce cursus exclusif pour débuter en investissement locatif !

 
fermer la fenetre

BLOG ELLE INVESTIT !
Restons en contact !


Inscrivez vous dans mes contacts privés et recevez en exclusivité par e-mail de nombreuses astuces afin de mieux investir...
Si vous avez aimé faites le savoir :
error

One thought on “Banquier ami ou ennemi de l’investisseur immobilier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.