Pourquoi opter pour un investissement immobilier à l’étranger ?

L’immobilier est certainement l’investissement le plus rentable et le plus sûr. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui tentent le rêve américain en acquérant des biens outre-Atlantique. Cette initiative est encouragée par un taux de croissance de plus de 2,5% de l’économie américaine et une fiscalité favorable aux investissements. Aux USA, le taux d’imposition est nettement plus bas qu’en Europe. De plus, les décisions controversées du président Trump n’ont aucun impact sur le marché immobilier américain.

Un marché très attractif

Investir dans l’immobilier au pays de l’oncle Sam est une véritable aubaine, car la crise économique de 2007 a engendré une importante baisse des coûts des propriétés. Ajoutez-y la crise du crédit ainsi que les subprimes qui ont entraîné la crise immobilière. Des milliers d’Américains ont donc préféré se délester de leurs maisons et appartements, quitte à les vendre à très bas prix.

Même si l’économie américaine retrouve progressivement son essor, les prix des propriétés n’ont pas encore atteint leurs niveaux d’antan. Les investisseurs étrangers profitent ainsi de cette tendance pour s’implanter aux États-Unis. Il ne faut pas oublier qu’en investissant dans l’immobilier aux USA, vous diversifiez vos placements sur une devise forte. En Europe, les investisseurs doivent faire face à l’inflation, à des rendements très faibles ainsi qu’à l’impôt sur la fortune immobilière. Vous pouvez d’ailleurs prendre connaissance des avantages de l’investissement aux USA en visitant des sites tels que Objectif USA Immobilier.

Un retour sur investissement sûr et rapide

Aux États-Unis, la tendance immobilière est particulièrement favorable. Il faut dire que les biens sont achetés au bon prix et sont ensuite loués assez cher, ce qui génère systématiquement une forte rentabilité. La hausse des loyers se traduit par une demande locative très élevée, une tendance qui favorise un retour sur investissement rapide. Plus de 40% des Américains préfèrent être « locataires occupants » plutôt que de devenir « propriétaires occupants ». Les rendements annuels peuvent aller de 7 à 12% avant l’imposition. De plus, un bien immobilier aux États-Unis peut être amorti en 27,5 ans. Autrement dit, il n’est pas trop tard pour s’offrir une ou plusieurs propriétés afin de réaliser des bénéfices.

Une fiscalité plus clémente

Si investir aux États-Unis séduit les étrangers et particulièrement les Français, c’est aussi grâce à la fiscalité relativement plus attractive outre-Atlantique. En effet, la fiscalité américaine est bien plus clémente que celle qui est appliquée en France. Rappelons aussi qu’avec la mise en vigueur de la loi FIRPTA issue d’une convention entre l’Hexagone et les USA, les propriétaires français qui s’implantent aux USA ne sont pas contraints de payer des impôts dans deux pays. Toutefois, les avoirs basés à l’étranger doivent systématiquement être déclarés.

Une loi fédérale en faveur des propriétaires étrangers

En France, la loi protège davantage les locataires par rapport aux protections dont peuvent bénéficier les propriétaires en cas d’impayés de loyers. En revanche, la situation est inversée aux États-Unis puisque les propriétaires peuvent compter sur les lois fédérales qui leur offrent certains droits. Aussi, en cas de loyers impayés, le propriétaire peut tout à fait entamer une procédure d’expulsion. Le processus est très rapide, qui plus est, les coûts engendrés ne sont pas élevés.

Investir dans l’immobilier aux USA : une simple question de prestige

Les États-Unis évoquent l’image de l’Eldorado, où tous les rêves deviennent possibles. D’ailleurs, il n’y a rien de plus prestigieux que d’avoir un ou plusieurs biens immobiliers à l’étranger. C’est évident que les propriétaires éprouvent une certaine fierté, et ce, même s’ils ne l’avoueront pas. Néanmoins, afin d’éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux se fier aux agences et plateformes capables de réaliser voire sécuriser votre projet. Les opportunités sont nombreuses, donc, pour trouver la perle rare, pensez à vous rendre sur place. Sinon, passez le relais à une agence immobilière compétente qui saura vous épauler durant tout le processus d’achat d’un bien immobilier.

Où investir aux États-Unis ?

Pour trouver les villes les plus propices à l’investissement locatif aux USA, pensez à consulter les magazines spécialisés comme Forbes. Les États comme la Floride y sont d’ailleurs bien classés. Pour pouvoir bénéficier d’un rapide retour sur investissement, je recommande particulièrement la ville d’Orlando. Les prix des logements sont corrects, voire abordables, en sus, la demande locative est en plein essor. Dans cette partie de la Floride, la démographie augmente perpétuellement, ce qui engendre un flux constant de locataires. Les écoles sont particulièrement bien réputées, le taux de chômage est au plus bas et le revenu moyen annuel des ménages est d’environ 45 000 dollars.

Toutefois, il est fortement déconseillé d’investir sur la côte ouest des États-Unis : l’Oregon, la Californie, l’État de Washington où la rentabilité locative est très faible. Les prix des biens sont très élevés alors que les loyers sont au plus bas. La même tendance est constatée dans la zone de San Francisco où les prix des biens sont montés en flèche.

Quels sont les types de biens les plus rentables ?

Dans le cadre d’un investissement locatif aux USA, il est important de différencier les types de biens afin de mieux évaluer leur rentabilité. Ainsi, le coût d’achat du Condo (appartement) est assez modéré. De plus, la gestion est confiée au Condo Association. Néanmoins, il faudra se conformer aux nombreuses réglementations et charges plutôt élevées.

Vous pouvez par ailleurs investir dans une Town home ou une maison mitoyenne au prix d’achat très abordable. Ce type de bien présente aussi un bon ratio loyer/prix et il est géré par la Home Owner association. Il sera nécessaire de prévoir des charges de copropriété (HOA fees). En outre, la maison individuelle ou Single Family Home est nettement plus chère à l’achat alors que les loyers ne sont pas forcément en adéquation. Il incombe au propriétaire de gérer son bien.

Enfin, l’immeuble ou les multi family home requiert un budget assez conséquent. Le propriétaire sera en charge de la gestion de son bien et des négociations avec les locataires. Afin de garantir la rentabilité de ce type de bien, je vous conseille de bien choisir le quartier ainsi que l’immeuble. Pensez également à créer une réserve budgétaire pour la réalisation d’éventuels travaux.

Laissez un commentaire Facebook !

Consultez son profil !!!!

Cette personne m'a beaucoup aidé à construire mon empire immobilier, je le recommande sans réserve

Présentation Audrey Belrose

Soyez sûr de recevoir toutes mes astuces pour mieux investir dans l'immoblier

Ne manquez plus aucun de mes conseils !

En cadeau ce cursus exclusif pour débuter en investissement locatif !

 
fermer la fenetre

BLOG ELLE INVESTIT !
Restons en contact !


Inscrivez vous dans mes contacts privés et recevez en exclusivité par e-mail de nombreuses astuces afin de mieux investir...
Si vous avez aimé faites le savoir :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.