Etre une femme peut être un avantage en affaires

Femme d'affaireJe vous rassure messieurs, cet article est également voire principalement pour vous. Loin de moi l’idée de faire une quelconque propagande féministe, mais avouons-le, dans certains domaines nous pouvons et savons quand nous en avons conscience faire mieux que la gente masculine. Et c’est le cas, je le crois pour tout ce qui concerne l’investissement et plus particulièrement la manière d’appréhender les gens et les difficultés. La finesse d’une femme peut se révéler redoutable (derrière le mot finesse se cache en réalité de nombreux qualificatifs tels que diplomatie, psychologie, ruse, charme, intelligence, …).

Certains hommes sans doute quelques femmes diront que cela s’apparente à de la manipulation et que généralement c’est parce qu’il n’y a rien d’autre derrière. Je vous avouerai qu’étant plus jeune, je pensais de cette manière, mais force est de constater qu’avec le recul et l’expérience, c’est le fait de ne pas exploiter ces aptitudes naturelles qui est dommage. Après tout, ce n’est pas choquant qu’un homme à la voix grave et au leadership naturel (que l’on appelle volontiers charisme) puisse accéder à un poste de chef de quelque chose… Après tout, ses atouts ont parlé pour lui et ils les utilisent à bon escient. De même, un individu (homme ou femme) doté d’un esprit logique, étant réfléchi et faisant preuve d’anticipation, ne serait pas dommage de pas utiliser ses qualités à un poste au sein d’un service stratégie de ne je ne sais quoi ? Là, personne n’y trouverait à redire.

Je pars du principe que si les atouts et les aptitudes sont utilisés de manière positive, sans arrière pensées pouvant porter préjudice à qui que ce soit, où réside le problème ? Allons-y, fonçons !

La plupart des femmes ont des aptitudes naturelles dont elles n’ont même pas conscience, principalement dans le monde professionnel et dans le monde de l’investissement. Le 1e atout réside tout simplement à être une femme. Si à cela vous rajouter les vieux clichés « pourris » qui trainent, je peux vous dire que nous avons un boulevard !

1e exemple : Une femme ne sait pas de quoi elle parle et ne sait pas ce qu’elle veut.

Durant mes diverses expériences d’achat, j’ai majoritairement eu affaire à des hommes, notamment lors de mes rendez-vous avec les banques. Généralement, c’est le même schéma : accueil sympathique, discours formaté, un brin expéditif avec un laïus sur ce qu’ils ont cru comprendre du projet, tout cela toujours avec un petit sourire aux lèvres (car bien sûr, ils savent à l’avance l’issu du rendez-vous et la réponse qu’ils vont vous apporter sur le taux, la durée, le montant, les frais, ….). Vient enfin le moment où j’ouvre la bouche et où j’expose de manière assurée mon profil, mes objectifs, le choix d’investissement, le cheminement pour y arriver et ce que j’attends de l’entretien. Et là, dans tous les cas jusqu’à maintenant, c’est la même réaction : un petit moment de latence, la perte du sourire en coin, air sérieux, un brin décontenancé. Pourquoi une telle réaction de mes interlocuteurs ? Tout simplement parce qu’ils se sont laissés surprendre. Ils ont baissé leur garde en se disant que l’entrevue serait vite réglée. Le résultat obtenu est tout autre, en moins de 10 mn, j’ai su capter leur attention, obtenir leur confiance et peut être pour certains leur sympathie. A partir de ce moment, il n’y a plus de « langue de bois » et les choses sont beaucoup plus efficaces. La tentation d’ « embobinage » ou de « roulage dans la farine » avec un discours déjà tout prêt avec comme conclusion : « Désolé mais c’est tout ce que nous pouvons faire, c’est à prendre ou à laisser et cela m’étonnerai que vous trouviez mieux ailleurs », disparait !

Cela marche aussi, pour un homme qui n’a pas la « tête de l’investisseur standard » selon la représentation que se fait un banquier. L’exemple que j’ai est celui de mon compagnon dans le cadre son 1e achat immobilier.

Le problème est que les clichés ont la dent dure et ont tendance à faire baisser la garde des gens. L’objectivité n’a pas sa place et c’est bien dommage pour ceux qui se nourrissent « d’idées reçues ». Tant mieux pour les autres qui en profitent !

2e exemple : La fragilité que l’on porte aux femmes dès qu’il s’agit de démarches ou d’argent.

Tout de suite, c’est certain, ça va être une catastrophe. Une femme aux commandes et tout le monde stresse, « il faut lui venir en aide, la pauvre, elle va se perdre dans toutes les démarches ! ».

Grâce à ce genre de raisonnements (j’ose espérer inconscients) et sans même avoir demandé quoique ce soit (parce qu’en fait, nous ne demandons rien, et c’est cela le comble), les démarches, délais, etc. sont expliqués en long, en large et en travers. Quelque fois, j’ai eu l’agréable surprise d’avoir un e-mail de synthèse. L’une des choses que je trouve particulièrement agréable par exemple, est l’accueil nettement plus chaleureux lors d’un appel pour avoir un énième renseignement qui peut n’avoir aucun lien avec le sujet initial (Et bien quoi ? Quand on tombe sur quelqu’un qui adore les clichés, il ne faut pas s’en priver, donnons-en lui pour son argent et profitons-en pour avoir des informations supplémentaires).

Pourquoi j’ai décidé de ne plus « lutter » mais au contraire d’en profiter ?

  1. Parce que c’est gratifiant pour l’autre (homme ou femme), d’aider quelqu’un qui parait démuni face aux difficultés. Cette personne fait une bonne action et se sent utile (d’ailleurs, cette personne m’est utile). De plus, cela est fait de bon cœur.

  2. Cela me facilite la vie et j’ai l’impression de me faire chouchouter. Et je vous rassure, je ne suis jamais ingrate envers cette précieuse aide car même si cela arrive souvent, ce n’est pas systématique, je vous rassure.

Tout cela pour vous faire comprendre qu’en ayant conscience de nos atouts et de l’image que l’on se fait de nous, désolée mais nous, femmes, partons avec quelques longueurs d’avance messieurs.

Laissez un commentaire Facebook !

Consultez son profil !!!!

Cette personne m'a beaucoup aidé à construire mon empire immobilier, je le recommande sans réserve

Présentation Audrey Belrose

Soyez sûr de recevoir toutes mes astuces pour mieux investir dans l'immoblier

Ne manquez plus aucun de mes conseils !

En cadeau ce cursus exclusif pour débuter en investissement locatif !

 
fermer la fenetre

BLOG ELLE INVESTIT !
Restons en contact !


Inscrivez vous dans mes contacts privés et recevez en exclusivité par e-mail de nombreuses astuces afin de mieux investir...
Si vous avez aimé faites le savoir :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.